La production salicole solaire

saliculture solaire 1-page-001

Dans les mangroves d’Afrique de l’Ouest, les producteurs grattent la surface des terres salées qui sont ensuite filtrées à l’eau de mer. La saumure ainsi obtenue est chauffée sur le feu (sel ignigène) pour en extraire le sel.

Cette méthode consomme 3 tonnes de bois de mangrove pour produire 1 tonne de sel. La technique solaire est simple : au lieu d’utiliser le bois de chauffe pour faire cristalliser le sel, les saumures sont disposées sur des bâches de 10m² où la cristallisation se fait de manière naturelle, sous l’effet du soleil et du vent.

Le coût d’une bâche est faible et permet de produire jusqu’à 1 tonne de sel par bâche et par saison. La technique de la saline solaire est facilement appropriable par les producteurs, avec des impacts très positifs sur l’environnement et la santé des exploitants. Elle permet d’améliorer significativement les revenus des producteurs. En Guinée-Conakry, la production de sel solaire représente près de 30% de la production nationale.

Aujourd’hui, UNIVERS-SEL intervient en Guinée-Bissau pour introduire et développer la technique de saliculture solaire sur bâches.

saliculture solaire 2-page-001