La Mauritanie

Les nomades berbères arrivent en Mauritanie vers le IIIe siècle, avant que n’émerge le premier empire d’Afrique de l’Ouest au Xe siècle et que les Almoravides ne prennent le contrôle un siècle plus tard.

Plus tard, en 1814, la France s’installe sur la côte mauritanienne et réussit à diviser le pays, pour établir sa colonie en 1914. Ils ne découvrent les richesses incroyables de ce pays (minerai de fer) qu’un peu avant la déclaration d’indépendance en 1960, et la proclamation d’une république islamique.

L’histoire de la Mauritanie est parsemée de crises : la chute du gouvernement à la fin des années 1970, un putsch militaire en 1984, des émeutes à la fin des années 1980 sur fond de lutte agraire entre Mauritaniens et Sénégalais, la fermeture des frontières en 1990, un nouveau coup d’Etat en 2005 puis en 2008, et bien sûr le Printemps arabe au début de l’année 2011.

Son histoire fait d’elle le seul État d’Afrique de l’Ouest de tradition nomade, mais les crises climatiques et politiques ont provoqué la dispersion des clans et la sédentarisation. L’arabe est la langue officielle, bien que le français soit aussi parlé. La quasi-totalité des habitants sont musulmans sunnites.

Située au Nord-Ouest de l’Afrique, elle constitue un trait d’union entre l’Afrique du Nord et l’Afrique Subsaharienne. Elle possède une côte de 700km sur l’océan atlantique.

La population est de plus de 3,5 millions d’habitants. En 2008, l’indice de pauvreté est de 42%. L’objectif est de 25%. Les conditions de vie sont difficiles dues à une extrême pauvreté.

Nouadhibou est la capitale de la Wilaya de Dakhlet Nouadhibou au Nord-Ouest de la Mauritanie. C’est la capitale économique du pays, elle constitue un vrai pôle d’attraction.

La pêche est le 1er secteur économique en terme de nombre d’emplois (commerce et transformation du poisson). Mais il y a une diminution des prises due à la surpêche. L’autre grand secteur est le port minéralier.

Il y a eu une création d’une zone franche : zone de développement économique prioritaire avec pour but, d’asseoir les bases d’un développement économique et social homogène permettant d’améliorer les conditions de vie de la population défavorisée.

L’un des secteurs qui regroupe les conditions nécessaires au développement socio-économique durable est celui de la production salicole.

Voici la carte satellite de Nouadhibou en Mauritanie.Vous pouvez zoomer et dézoomer grâce aux boutons « + » et « – » situés sur la carte.

Publicités