Guinée Bissau

Le projet a démarré en 2016. Aujourd’hui, une quinzaine de salariés s’activent sur place, pour pérenniser ce projet d’implantation et diffusion de la saliculture sur bâches. Ce projet qui touche 2000 familles, contribue à préserver l’écosystème de mangrove et à améliorer les conditions de vie des exploitants par l’échange de savoirs-faire avec des paludiers de Guérande.

Résultats :

  • Augmentation de 30% de la productivité
  • Augmentation de 20% des ressources monétaires
  • Diminution de 30% du temps de travail en saliculture
  • Formation/action de 40 productrices relais chargées de la diffusion de la technique.
  • Plus de 1500 exploitations familiales touchées sur plus de 40 villages.
  • Diffusion de la technique sur les rives du fleuve Cacheu, notamment près de Farim et sur des sites pilotes sur la frange côtière du pays

Pour plus d’informations : Fiche de présentation du projet DEDURAM