[MISSION] Février 2018 – Volet riziculture

Simon et Guillaume, paludiers et membres de l’association, sont partis en mission du 25 janvier au 15 février afin d’appuyer les équipes sur place sur les deux volets du projet DEDURAM (Développement Durable de l’Agriculture de Mangrove) en Guinée-Bissau : la riziculture et la saliculture solaire. Quelques explications techniques sur la gestion de l’eau dans les rizières, et retour sur l’avancée des chantiers sur les parcelles.

L’un des objectifs de la mission était la pose de tuyaux dans les rizières. Ils permettent de faciliter la gestion de l’eau à l’échelle des parcelles.
Pour rappel, les paludiers de Guérande interviennent dans les rizières de mangrove en Afrique de l’Ouest car la gestion de l’eau pratiquée est très proche de celle mise en place dans les marais salants guérandais. Les riziculteurs bissau-guinéens ferment les étiers lors de la saison du riz pour empêcher les remontées d’eau salée qui détruisent les cultures. En cas de fortes pluies il faut parfois évacuer le trop-plein d’eau douce, passant au-dessus des barrages. Barrages finissant par céder lorsque les marées s’y ajoutent. L’eau salée pénètre alors dans les parcelles, mettant en péril les productions.

La solution apportée par UNIVERS-SEL est l’installation de tuyaux sous les barrages accompagnés de clapets. Cette technique permet de gérer les flux d’eau à la demande durant la saison des pluies pour évacuer l’eau accumulée, et durant la saison sèche pour faire entrer l’eau salée dans le but de tuer les mauvaises herbes et de déposer du limon, un engrais naturel.
Des tuyaux en PVC, souvent de 500 mm de diamètre, sont posés avec les paysans. Durant les chantiers, une cinquantaine de personnes sont présentes. Aucune mécanisation, tout est fait à la main.

Cette année, l’association intervient dans quatre villages : Cuboi, Cumbia (à la fin de l’article les photos et la vidéo de la pose de tuyaux le 7 février), N’tchugal et Uncur.


« Il y a un véritable engouement dans les villages et le fait d’être en tant que producteur dans la vase au même niveau que les riziculteurs est tout simplement magique. Des relations se créent et tout le monde y met du sien pour atteindre l’autosuffisance en riz… »

Simon, paludier en appui au volet riziculture sur cette mission.

 

N’hésitez pas à mettre la vidéo en HD pour profiter au maximum de ces belles images !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s